Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Greenpandadetox.over-blog.com

Le pain, la conscience et la liberté

31 Juillet 2014 , Rédigé par Sandy Publié dans #Livres, #Société

Aujourd'hui, je suis allée chercher mon panier de légumes comme chaque semaine: je gare ma voiture, je descends, je vais chercher les légumes et je repars.... Il ne se passe jamais rien de bouleversant dans cette action, mais aujourd'hui avant de repartir, les bras chargés de tomates et autres courgettes, il y avait une maman avec sa petite fille sur le trottoir à côté de moi, la petite fille avait l'air de faire la tête ou un caprice, elle ronchonnait un peu et la maman lui a dit:"chéri ça suffit, c'est du pain, tu vas pas être pénible pour du pain, c'est rien le pain!" Bien sur, je ne connais pas ces gens, et les phrases étaient prises hors contexte, mais le "c'est rien le pain", ça m'a juste donné envie de pleurer (oui je sais les hormones après la grossesse ça rend sûrement trop sensible). Mais est ce que je suis toute seule à penser que justement: le pain c'est tout?

Dans ma famille, la génération précédente a beaucoup manqué, et manqué de tout, longtemps et à plusieurs reprises. Moi, je suis née en 1983, et je n'ai connu aucune difficulté dans ma vie: j'ai toujours eu de beaux habits, suffisamment à manger, et jamais peur du lendemain.... Mais si chaque nouvelle génération oublie les souffrances et les enseignements de la précédente, alors elle ne détient pas les repères indispensables à sa construction. Dans la personnalité de chacun, il y a une part de déterminisme et une part de libre arbitre il me semble, alors je remercie ma famille de m'avoir donner l'éducation qui a fabriqué ce déterminisme pour faire de moi une personne sensible et respectueuse de la nourriture.

Bizarrement, ce tout petit événement de quelques secondes m'a fait pensé à l'œuvre d'Orwell "1984" qui est un livre que j'adore et que je relis de temps en temps. Pour moi, se souvenir est essentiel pour analyser les événements, et ce roman m'est tellement magnifiquement en perspective le fait que le souvenir du passé conditionne les actions du futur qu'il me rappelle aujourd'hui qu'il faut se souvenir et apprendre aux enfants que tout n'a pas toujours été en abondance au niveau des denrées alimentaires ni ici, ni ailleurs, ni avant, ni maintenant, ni surtout probablement plus tard....

"Lorsque quelqu'un n'a pas de point de repère extérieur a quoi se référer, le tracé même de sa propre vie perd de sa netteté" disait Winston dans 1984. J'espère que je saurais apprendre à mon fils que le pain c'est tout aujourd'hui et toujours, ici et ailleurs. Ne perdons pas de vue que sans nourriture, il n'y a plus de conscience, l'être humain redevient primaire et c'est finalement rapidement la fin de la liberté.

Alors, apprenons à nos enfants à considérer avec le plus grand respect la nourriture.

1984

1984

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article